Dix-huit cas de dengue en PACA

Après la récente et forte hausse de chaleur de juin, le moustique tigre est revenu en force dans nos jardins et sur nos terrasses. Sa prolifération depuis des années est d’une part agaçante, mais d’autre part dangereuse.
En effet, le moustique tigre peut être porteur de plusieurs virus, dont celui de la dengue.
Fin juin 2019, pas moins de 18 cas de dengue étaient confirmés en région PACA, ainsi qu’un cas probable de chikungunya.
L’ARS précise que ce ne sont que des cas importés et ce type d’infection arrive chaque année. Il n’y a donc pas lieu de paniquer.

Le risque est toutefois accru chaque année, à mesure que le moustique tigre progresse et s’implante dans le département. Le moustique tigre pourrait alors piquer une personne infectée par la dengue et transmettre ce virus à d’autres personnes dans un rayon de 150 à 200 mètres.

C’est pourquoi une démoustication est généralement pratiquée dès qu’un cas de dengue est confirmé.
Aucun cas de virus autochtone n’a encore été signalé cette année.

rédigé par le .