El Niño aurait favorisé la propagation du virus Zika en Amérique du Sud

Certains scientifiques pensent que le virus Zika s’est répandu très rapidement en 2015 au Brésil probablement à cause du phénomène climatique El Niño. Les deux espèces de moustiques responsables de la propagation de Zika auraient en effet proliféré suite aux fortes hausses de températures provoquées par El Niño.

En effet, dans une étude publiée en décembre dans Proceedings of the National Academy of Sciences (Pnas), une poignée de chercheurs de l’Université de Liverpool (Royaume-Uni) aurait en effet établi une corrélation entre les modifications climatiques intervenues et le développement du virus.

Des températures très douces

Ces spécialistes ont démontré l’existence de conditions particulièrement favorables à l’épanouissement du moustique de la fièvre jaune (Aedes aegypti) et du moustique tigre (Aedes albopictus). Ces deux insectes auraient alors contribué à la propagation du Zika.

Une population non exposée auparavant

Il est à noter que « D’autres facteurs ont peut être joué un rôle dans l’amplification de l’épidémie, comme le fait que la population sud-américaine n’ait jamais été exposée au virus », précise également Cyril Caminade, épidémiologiste à l’université de Liverpool (Royaume-Uni).

Mais aussi d’autres facteurs

« Le risque lié aux voyageurs et au commerce, la virulence de la souche impliquée, et des co-infections avec d’autres virus, dont celui de la dengue », pourraient aussi avoir joué un rôle.

rédigé par le .