moustiques et bambous

Le moustique apprécie particulièrement les bambous pour se cacher pendant les heures chaudes de la journée. Il y est au frais et protégé du vent. Si vous avez un bambou chez vous, vous avez donc certainement dû remarquer une présence forte des moustiques tigres à proximité.

Le bambou peut par ailleurs être un superbe gîte larvaire si vous le taillez mal ! En effet, chaque pousse mal coupée peut retenir de l’eau pendant plusieurs semaines et donc permettre aux moustiques de se reproduire dans ce faible volume d’eau. Voici donc quelques conseils:

  • si vous coupez des pousses, coupez-les à la base,
  • si vous taillez vos bambous, coupez juste au dessus d’un noeud afin d’éviter que l’eau de pluie ne puisse stagner plusieurs jours,
  • si vous n’y parvenez pas, essayer de créer une “encoche” dans le bout de bambou qui dépasse du noeud, afin de permettre à l’eau de s’écouler en dehors du bambou,
  • lorsque vous arrosez votre bambou, arrosez-le à la base et non sur les feuilles, pour éviter toute retenue d’eau,
  • ramassez régulièrement les feuilles mortes, et particulièrement après que les jeunes pousses ont perdu leur protection. Ce parterre de feuilles humides et fraîches favorise la présence de moustiques,
  • évitez autant que possible de pulvériser un insecticide dans votre bambou, car vous détruirez alors toute la petite vie qui s’y est organisée (araignées et autres insectes viennent aussi s’y installer et contribuent à la biodiversité de votre jardin).

Si vous disposez d’un piège à larves, ou d’un aspirateur à moustiques (comme le piège à moustique), vous pouvez le placer assez proche de vos bambous, c’est là qu’il sera le plus efficace (entre les bambous et votre terrasse ou votre coin détente). Veillez dans ce cas à retirer régulièrement les petites feuilles qui tombent dans le logement du ventilateur.

Une réflexion sur “ moustiques et bambous ”

  • 20 juin 2015 à 10:47
    Permalink

    Ce site est très bien ! Il serait encore mieux avec par exemple des shémas sur la page “comment tailler les bambous”. Merci à l’équipe 😉

Les commentaires sont fermés