Epidémie majeure de Chikungunya selon Marisol Touraine

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, se rendra en Guadeloupe et en Martinique les 16, 17 et 18 juillet prochains, en raison de l’épidémie de chikungunya qui se propage actuellement là-bas. Elle la qualifié d’« épidémie majeure ».

Cette maladie infectieuse qui se transmet via le moustique tigre, (qui peut également transmettre la dengue et le zika NDLR) autrement appelé Aedes Albopictus aurait déjà causé indirectement 33 décès, en particulier chez des personnes âgées, ainsi qu’un millier d’hospitalisations environ.

5 000 nouveaux cas de chikungunya sont découverts et confirmés chaque semaine et le début de l’été et en particulier la saison des pluies, propices à la reproduction du moustique vecteur, fait craindre une augmentation du nombre de cas.

Un des objectifs de son déplacement est de trouver les moyens d’empêcher les vacanciers de retour en France de rapporter avec eux le virus (ce qui arrive bon nombre de fois par an, et nécessite systématiquement une démoustication massive dans les alentours du domicile et des lieux fréquentés par le malade)

Pour limiter la propagation du moustique tigre chez vous, lisez notre dossier : comment se protéger du moustique tigre

[source : viva.presse.fr]

rédigé par le .