Générer du CO2 pour un piège à moustique

Le fonctionnement d’un piège à moustique peut être amélioré (même si ce n’est pas indispensable), simplement en fabriquant du CO2 à proximité du piège en suivant les étapes ci-dessous.

En effet, le moustique tigre repère sa proie à faible distance (quelques mètres) en repérant ce qui caractérise la composition de la peau humaine. C’est le rôle que joue l’appât Sweetscent fourni dans ce piège.

Mais le moustique repère également sa proie à beaucoup plus grande distance (quelques dizaines de mètres) en suivant les émanations de CO2 produites par la respiration humaine. Si vous générez du CO2 à proximité du piège, vous multipliez donc vos chances d’attirer des moustiques.

Pour produire du CO2, il vous suffit de déposer des levures dans une bouteille remplie d’eau sucrée. Les levures se nourrissent du sucre et produisent du CO2, c’est simple et diablement efficace (voir la photo en bas de cet article).

Pour surveiller la production de CO2, il vous suffit de mettre un compte-bulles dans une seconde bouteille (un tuyau qui sort de la première bouteille et qui plonge dans la seconde, remplie d’eau)

  • Trouvez deux bouteille en plastique vides
  • Achetez de la levure de boulanger (pas de levure chimique)
  • Trouvez un tuyau souple
  • Percez un trou dans le bouchon de la bouteille qui contient le sucre et les levures, d’un diamètre à peine inférieur au diamètre de votre tuyau
  • Percez deux trous dans le second bouchon (la bouteille qui ne contient que de l’eau)
  • Passez un tuyau depuis la première bouteille (le tuyau ne doit pas toucher pas l’eau) et qui plonge dans l’eau de la seconde bouteille
  • ressortez un tuyau de la seconde bouteille (sans toucher l’eau) pour empêcher déventuels moustiques de venir pondre !!

Voir un exemple de piège à moustique à CO2 ci-dessous :

piège à moustique CO2