Évolution de l’intérêt pour le moustique tigre au fil des années

Comme mentionné à de nombreuses reprises au sein des articles de notre site, le moustique tigre est implanté en France métropolitaine depuis 2004. Arrivé par l’extrême sud-est, il s’est propagé depuis à de nombreux départements (42 en 2018).

Très peu connu du grand public en 2004, il a depuis considérablement augmenté sa notoriété, notamment du fait de la couverture médiatique qui accompagne les campagnes de prévention, qui ont traditionnellement lieu fin avril et début mai.

Regardons un peu dans le rétroviseur, et observons la courbe d’intérêt sur Internet autour du sujet du moustique tigre. On voit bien qu’avant 2010, très peu d’internautes suivaient ce sujet, mais qu’à partir de cette année, cela n’a cessé d’augmenter, année après année. Deux exceptions à cette “règle”, en 2011 et en 2017.

evolution interet moustique tigre

Analysons l’année 2017 : un épisode de froid intense s’est abattu sur la France au printemps, juste après que les températures aient commencé à monter brusquement. Les moustiques tigres ont donc éclos (sortie de diapause) lorsque les températures ont augmenté, puis ont succombé à la vague de froid. Cet épisode de doux/froid a donc largement éclusé le “stock” de larves pour l’été, et a contribué à retarder le début de la saison du moustique tigre. Suite à ce premier épisode, s’est enchainé un été très sec, avec très peu de pluie dans le sud, ce qui a également contribué à limiter la prolifération de ce nuisible.

Le printemps et l’été 2018, en revanche, s’annoncent très mal, du fait de la douceur et des épisodes de pluie/soleil qui s’enchainent depuis quelques semaines, notamment dans le sud de la France.

N’oubliez donc pas de suivre les quelques conseils que nous prodiguons au travers des pages du site : Comment se protéger du moustique tigre