virus zika

Le Zika, un virus connu qui passait inaperçu

Le Zika est originaire d’Afrique, et a été identifié chez l’Homme dans les années 60. Avant 2007, seulement cas humains étaient connu, mais depuis cette année, ce virus a montré son potentiel épidémique, avec 5.000 cas en Micronésie (Pacifique), puis près de 55.000 personnes contaminées fin 2013 en Polynésie. Des chercheurs de l’IRD et du CIRMF au Gabon ont donc étudié à nouveau l’épidémie simultanée de chikungunya et de dengue survenue en 2007 à Libreville et qui avait contaminé près de 20.000 personnes afin de vérifier si le virus Zika ne s’était pas intégré discrètement dans cette épidémie.

Zika, dengue et chikungunya en même temps

Les chercheurs ont donc analysé une deuxième fois les échantillons sanguins prélevés à l’époque chez les malades et ces analyse ont prouvé que finalement de nombreux cas étaient dus au virus Zika et non à la dengue et au chikungunya. Il ‘agissait donc en réalité d’une épidémie simultanée de dengue, de chikungunya et aussi de Zika. En outre, l’analyse génétique du virus de Libreville a confirmé qu’il s’agissait d’une souche appartenant à la lignée africaine ancienne, qui se révèle plus virulente que prévu initialement.

Le moustique tigre porteur du virus Zika

Les études des spécimens de moustiques capturés en 2007 ont par ailleurs prouvé que le moustique tigre (Aedes Albopictus) était porteur du virus. Le moustique tigre était déjà connu comme vecteur des virus de la dengue et du chikungunya. Il semble donc qu’à l’époque, l’épidémie de chikungunya et de dengue aient masqué l’épidémie de zika.

Les symptômes du zika

Le zika peut entraîner des symptômes proches des autres arboviroses (virus transmis par les insectes suceurs de sang, comme le moustique-tigre), avec notamment :

  • fièvre
  • éruption cutanée
  • céphalée
  • douleurs articulaires
  • peut s’accompagner d’éruption cutanée
  • peut s’accompagner de conjonctivite

Les symptômes disparaissent généralement d’eux mêmes. Il n’y a pas de vaccin ou traitement spécifique à ce virus. Le traitement consiste donc à limiter les symptômes. La prévention consiste donc uniquement pour le moment en une lutte anti-vectorielle.

virus-zika

moustique tigre zika

rédigé par le .