Diapause moustique tigre

La diapause consiste en une phase déterminée génétiquement dans le développement d’un organisme, durant laquelle cet organisme diminue l’intensité de ses activités métaboliques.

L’animal, ou la cellule (bactérie, champignon…), se trouve alors en vie « ralentie » suivant des processus physiologiques et biologiques complexes en réponse anticipée à des variations de l’environnement.

Dans le cas du moustique tigre, la diapause est déclenchée principalement par la réduction de la longueur du jour en automne et la diminution des températures. Elle est ensuite levée (le développement reprend alors) au printemps, lorsque les jours rallongent et que la température est suffisante. L’insecte passe donc l’hiver sans avoir besoin de se nourrir (piquer) et reprend son activité quand la mauvaise saison est définitivement terminée.

Dans certaines conditions particulières (milieux urbains protégés du froid par exemple), les observations montrent que le moustique tigre peut rester actif même pendant l’hiver et continuer à piquer pour se nourrir, mais cela ne donnera généralement pas lieu à une ponte.

C’est notamment ce mécanisme particulier de diapause, associé à la résistance à la dessiccation de ses oeufs (leur capacité de survivre en absence d’eau durant plusieurs jours) qui a permis au moustique tigre de se propager aussi rapidement à travers le monde.

rédigé par le .