Larve de moustique

Les moustiques se reproduisent dans des eaux stagnantes (mares, flaques d’eau à l’abri du soleil, jouets d’enfants, seaux ou bidons creux, trous dans les arbres,…). Le volume d’eau nécessaire varie d’une espèce à l’autre. Pour le moustique tigre par exemple, il suffit du volume d’un simple dé à coudre pour assurer le cycle de reproduction. Des pousses de bambous mal taillées et laissant l’eau stagner peuvent donc service de gîte larvaire au moustique tigre.
Le premier stade du moustique, après le stade des oeufs, est donc la larve de moustique.

Les larves de moustiques ont besoin de respirer. Elles remontent donc régulièrement à la surface pour s’alimenter en oxygène. Elles redescendent plus bas dans l’eau dès qu’elles sentent un danger à la surface (oiseau, araignée d’eau, poisson, ou même un brin d’herbe qui fait bouger l’eau).
Elles se nourrissent de bactéries, de plancton, et d’autres micro-organismes présents dans la microcouche de surface. La femelle moustique va donc privilégier les eaux stagnantes dans lesquelles elle trouvera ce type de nourriture. Un verre d’eau parfaitement transparente et propre sera sans doute délaissé par le moustique, alors qu’un jouet d’enfant oublié, et rempli de terre et d’eau stagnante et de quelques feuilles en décomposition sera un gîte parfait !

Les solutions qui s’offrent à vous pour éviter le développement de larves de moustiques, et donc de moustiques :

Si vous tombez sur une flaque d’eau ou un récipient contenant le type de larves ci-dessous, sortes de petits asticots de 5 à 8mm, qui s’agitent en se tortillant, il s’agit très probablement de moustiques. Dans ce cas, videz l’eau si vous pouvez, sur un sol où vous êtes sûrs que les larves vont bien sécher.
larves moustiques

rédigé par le .