Avez-vous beaucoup de moustiques tigres en ce mois de juin ?

Dans le sud de la France, les dernières semaines ont été plutôt sèches et les nuits plutôt fraîches, vous l’avez sans doute remarqué.

Cette météo un peu étonnante pour un mois de mai a pour conséquence que le moustique tigre ne s’est pour l’instant pas trop réveillé dans l’arrière pays, pour notre plus grand plaisir !!

Attention toutefois, la météo indique une montée spectaculaire dans les prochains jours, et de la pluie ce week-end. Si ça se confirme, ce sera alors le début officiel de la saison du moustique tigre !

Et vous, en avez-vous beaucoup, en ce mois de juin 2015 ? Ajoutez un commentaire ci-dessous avec le nom de votre commune pour répondre !

Suspicion de dengue ou de chikungunya à Aix en Provence

Un cas suspect de chikungunya ou de dengue a été détecté la semaine dernière à Aix-en-Provence. Un plan anti-dissémination a été effectué dans les lieux où cette personne réside.

C’est le premier cas suspect de dengue ou de chikungunya de l’année à Aix-en-Provence. Une personne de retour du Brésil a été hospitalisée en raison d’une probable contamination par le virus du chikungunya ou de la dengue (source Mairie d’Aix-en-Provence).

C’est son médecin qui a le premier diagnostiqué les symptômes propres à ces maladies (maux de tête et de douleurs musculaires). Aussitôt prévenue, l’Agence Régionale de la Santé (ARS) a missionné l’Entente interdépartementale de démoustication (EID) pour activer un « plan anti-dissémination ».

Une investigation entomologique a été menée aux alentours du domicile du patient infecté pour tenter de retrouver des moustiques tigres (principaux vecteurs de la maladie en France métropolitaine)

« L’investigation a montré la présence de moustiques tigres (adultes et larves) », précise la mairie d’Aix-en-Provence. Les « gîtes larvaires » ont été immédiatement supprimés et un traitement ciblé sur le secteur a été décidé mercredi 27 mai au matin.

[source : metronews]

Le retour du moustique tigre

Retour progressif du moustique tigre

Le retour du moustique tigre va être progressif dans les semaines qui viennent. Les premières éclosions d’œufs ont eu lieu autour de la mi-mars, mais ce n’est que vers la fin du moi d’avril voire début mai qu’il commencera à être actif. C’est à ce moment-là que ses piqûres vont devenir votre lot quotidien. C’est donc bientôt le moment d’agir et de le priver de son lieu de reproduction : l’eau. N’oubliez donc pas de vider, de curer, de ranger, et de couvrir ou de supprimer ces gîtes larvaires.

Les premières éclosions à la mi-mars

Tout comme les dernières années, le « printemps du moustique tigre a commencé un peu avant la date officielle du démarrage de la saison printanière (le 20 mars théoriquement). Cette année, la température moyenne était supérieure à 10°C pendant les deux premières semaines de mars la pluie a apporté l’eau nécessaire aux éclosions le week-end de la mi-mars. Les indicateurs météo se sont donc mis au « vert », ce qui a réveillé le moustique tigre, qui a doucement commencé à sortir la tête de son œuf sur l’ensemble du bassin méditerranéen.

Les bons gestes à mettre en place fin avril


Nul besoin de se précipiter pour le moment. C’est en effet un peu plus tard (fin avril), lorsque toutes les larves seront écloses, que les comportements préventifs devront être mis en œuvre. Nous ne manquerons pas de vous le rappeler 😉

temperature_moustique_tigre_2015

[source : eid-med]

rédigé par le .