Un premier cas de dengue autochtone dans le Rhône

Il s’agit même du premier cas enregistré en région Auvergne-Rhône-Alpes

Un premier cas de dengue autochtone a été enregistré dans le département du Rhône aujourd’hui, confirme l’ARS, agence régionale de santé. La personne infectée habite Caluire-et-Cuire près de Lyon et n’a pas fait de voyage récent à l’étranger, précise l’agence dans un communiqué. « A ce jour, elle est guérie », ajoute-t-elle. Il s’agit également du premier cas en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Des investigations sont en cours pour identifier d’éventuels autres cas et envisager si besoin, des mesures de démoustication adaptées. L’ARS et la cellule régionale de Santé publique France vont procéder mardi et mercredi à une enquête épidémiologique sur la base d’un questionnaire après des habitants situés à proximité du lieu de vie de la personne infectée.

Piqûre d’une personne infectée

Rappelons que la dengue ne se transmet pas directement de personne à personne mais par l’intermédiaire d’une piqûre de moustique tigre. « Le moustique ne transmet pas habituellement le virus en métropole. Mais lors d’une piqûre d’une personne infectée, le moustique peut prélever le virus et après quelques jours, le transmettre à une autre personne », précise l’ARS.

La maladie se manifeste alors dans une période de quatre à sept jours après la piqûre infectante. Elle se caractérise ensuite par l’apparition brutale d’une forte fièvre, de maux de tête, de douleurs rétro-orbitaires, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et d’une éruption cutané vers le cinquième jour des symptômes.

[Source : 20 minutes]

rédigé par le .