Le gouvernement va recruter 300 personnes en service civique à la Réunion pour lutter contre l’épidémie de dengue

Alors que l’épidémie de dengue bat sont plein à La Réunion, le gouvernement va recruter 300 personnes en service civique « dans les jours qui viennent ». Leur objectif : faire « de la pédagogie et de la prévention ».

Epidémie dengue réunion

2598 cas confirmés sur l’île depuis le début de l’année 2018

« On rentre dans l’hiver austral, chacun peut penser que cette épidémie va un peu s’endormir », a expliqué la ministre Annick Girardin sur franceinfo. « Mais il faut rester très prudent, faire beaucoup d’information et de pédagogie notamment dans cette période hivernale parce que viendra effectivement le retour du beau temps et c’est souvent là que ça explose », a-t-elle insisté.

« 300 personnes du service civique vont être recrutés pour aller voir les populations et ainsi effectuer de la prévention locale ainsi que de la pédagogie et que cette épidémie ne connaisse pas un nouvel élan au printemps prochain », a-t-elle ajouté.

Au 7 mai, 356 cas de dengue ont été confirmés par les laboratoires de ville et hospitaliers, soit un total de 2598 cas à La Réunion depuis le début de l’année, selon les derniers chiffres de la préfecture. L’épidémie continue de progresser dans l’ouest et le sud et des cas ont été confirmés dans de nouvelles communes de l’île, a-t-on précisé de même source.

La dengue est transmise à l’homme par aedes albopictus, également appelé le moustique tigre en raison de ses rayures noires et blanches sur le corps et les pattes.

[source : Huffington Post]

rédigé par le .