3 premiers cas de Zika en Floride

Les trois premiers cas du virus zika ont été enregistrés en Floride, au sud-est des États-Unis, chez des personnes ayant voyagé récemment en Amérique latine, selon les autorités de santé mercredi.

moustique tigre zika

Les deux premiers cas avaient été détectés dans le comté de Miami-Dade. Les personnes touchées s’étaient préalablement rendues en Colombie (au mois de décembre précisément). Ce troisième cas a été constaté dans le comté de Hillsborough chez une personne ayant voyagé au Venezuela en décembre également, a précisé Mara Gambineri, du département de la Santé de Floride.

Pour le moment, il n’a pas été signalé de cas de contamination autochtone aux États-Unis, le virus s’étant en revanche propagé très rapidement ces dernières semaines en Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

Pour rappel, le virus zika se transmet par l’intermédiaire de piqûres de moustiques et notamment du moustique tigre. Il n’existe pas de traitement curatif ni de vaccin contre cette maladie, seulement des traitements des symptômes.

Les symptômes sont généralement grippaux (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées et se manifestent dans les trois à 12 jours qui suivent la piqûre par le moustique.

Femmes enceintes, soyez particulièrement vigilantes. En effet, le virus peut être transmis au foetus et entraîner des malformations congénitales voire la mort.

Les États-Unis ont ainsi appelé la semaine dernière les femmes enceintes à éviter de se rendre en Guyane, en Martinique et dans une dizaine de pays touchés par l’épidémie de zika.

Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), 26 cas d’infection par le virus zika avaient jusqu’alors été diagnostiqués aux États-Unis depuis 2007 chez des personnes qui l’avaient contracté hors du pays.

[source : Journal de Montréal]

rédigé par le .