Chikungunya – Lindsay Lohan pose en sous-vêtements

Le chikungunya va-t-il aider Lindsay Lohan à ne pas retourner en prison ?

Pour rappel, Lindsay Lohan était entrée en collision avec un semi-remorque en 2012, et avait évité à la prison en choisissant d’effectuer 240 heures de travail communautaire en contrepartie.
Mais le 6 novembre 2014, en passant devant le juge, Lindsay Lohan n’avait accompli que la moitié des 240 heures prévues selon les déclarations de son avocat Shawn Holley. Le juge lui avait accordé un report jusqu’au 28 janvier 2015.
Il semblerait aujourd’hui que la starlette de 28 ans n’ait toujours pas terminé ses heures, ce qui pourrait lui valoir la fin de sa période de probation et l’obligation d’effectuer sa peine de prison. Mais son avocat pense avoir une défense imparable : le chikungunya… En effet, la star aurait effectué un voyage à Bora Bora pour les fêtes de fin d’année, ce qui lui aurait valu de contracter le virus du chikungunya. C’est cette mésaventure que son avocat compte exploiter pour la sortir d’affaire
Mercredi 28 janvier prochain, Lindsay Lohan est attendue devant la cour pour prouver qu’elle a accompli dans son intégralité ses 240 heures de travaux d’intérêt général.

Lindsay Lohan pose en sous-vêtements

A trois jours de l’échéance, c’est sur Instagram qu’elle s’est prise en photo sous tous les angles possibles et en petite culotte dans sa salle de bain. Elle précise également dans son post: « Mes sous-vêtements #calvinklein m’aident à lutter contre le chikungunya 🙂 hehe ». Cette jeune femme de 28 ans ne manque pas d’humour puisque l’argument du chikungunya est justement celui qu’a choisi de plaider son avocat lors de la prochaine audience, déterminante, qui se tiendra le 28 janvier.

lindsay lohan chikungunya

[source : purepeople.com]

rédigé par le .