Un bassin plein de larves de moustiques

Nous venons de prendre ces photos d’un petit bassin en plein centre ville dans le département 06 (Alpes Maritimes), en ce mois de mai 2014. On y découvre une grande quantité d’eau stagnante, très propice à l’implantation du moustique tigre. Il ne nous est pas possible de déterminer si ces larves sont des larves de moustique commun ou de moustique tigre, mais dans tous les cas ce type de retenue d’eau devrait être évité autant que faire se peut.
La mairie a été informée du problème et devrait réagir rapidement.
A noter que l’été dernier (2013), cette zone était infestée de moustiques tigres, même en plein milieu de la journée (zone ombragée et fraiche).

Pour ce genre de bassin, plusieurs solutions sont possibles :
– y déposer du larvicide biologique (à renouveler dès qu’il pleut)
– y fixer (au fond) des bouts de cuivre. Le cuivre appauvrit le taux d’oxygène dans l’eau et empêche le développement de larves. Cette méthode est décrite un peu partout sur Internet mais nous n’avons pas eu l’occasion de l’éprouver.
– vider l’eau et placer une purge pour qu’elle se vide seule après chaque orage (et vérifier régulièrement que la purge n’est pas bouchée)
– y verser du sable à raz-bord pour qu’il n’y ait plus d’eau stagnante
– le transformer en pot de fleurs géant, rempli de terre et de plantes qui supportent l’humidité, de manière à favoriser l’implantation d’un écosystème (araignées d’eau, grenouilles etc) qui devraient ensuite se nourrir des moustiques et larves.
– faire appel à l’EID ou des professionnels de la démoustication

Larves de moustiques dans un bassin en plein centre ville
Larves de moustiques dans un bassin en plein centre ville
Larves de moustiques dans un bassin en plein centre ville
Larves de moustiques dans un bassin en plein centre ville

rédigé par le .