Conséquences piqure de moustique tigre

Pour rappel, nous avions publié en 2011 une photo qu’une touriste nous avait envoyée depuis le Muy (département 83)
Cette personne avait très mal réagi aux piqures du moustique tigre, ce qui lui avait causé d’impressionnants boutons rouges et plaques rouges, et de démangeaisons persistantes. Il lui avait alors été nécessaire d’appliquer une pommade à base de cortisone durant plusieurs jours afin de limiter les démangeaisons et les gonflements.
Il n’y avait pas eu de séquelles à long terme fort heureusement.
Nous tenons tout de même à préciser que ce type de réaction et relativement rare, mais cela apporte plusieurs enseignements :

  • Si vous avez tendance à mal réagir aux piques d’insectes (moustiques, araignées, aoutas, etc.), protégez-vous bien les chevilles et jambes en présence du moustique tigre
  • En cas de symptômes inquiétants, n’hésitez pas à contacter votre médecin

moustique-tigre

rédigé par le .