Un savon anti moustique pour lutter contre paludisme

En ce mois d’avril 2013, ce sont Moctar Dembélé, Burkinabé, et son camarade de classe burundais Gérard Niyondiko qui ont décroché en Californie le premier prix doté de la Global Social Venture Competition, un concours international réputé créé en 1999. ils ont ainsi gagné 25 000 dollars (19 000 euros).

Leur concept s’appelle Faso Soap, un savon permettant de lutter contre le moustique et le paludisme.
Ce savon agit à deux niveaux distincts :

  • Le savon agit sur le corps comme un répulsif anti moustique,
  • Le savon agit également comme larvicide, dans les eaux stagnantes.

La commercialisation de ce savon n’est en revanche pas attendue avant fin 2014. « Après avoir testé notre prototype sur une cinquantaine de personnes, nous avons obtenu des résultats positifs, mais nous devons encore faire des recherches pour améliorer et certifier l’efficacité de notre savon », reprend le lauréat, qui espère, par exemple, doubler la durée de l’effet répulsif en passant de de 3 à 6 heures.

Les inventeurs ne révélent pas la composition exacte de leur savon, mais assurent que les ingrédients (entre autres de la citronnelle et du karité) viennent uniquement du Burkina Faso. En produisant sur place, ils espèrent offrir un prix d’achat peu élevé.

[source : le monde]

rédigé par le .