moustiques au canada : les maringouins

Le moustique tigre est bel et bien présent au canada mais seulement à l’extrémité sud du pays. On les appelle des maringouins (comme d’ailleurs en Guadeloupe, à la Martinique en Haïti et en Louisiane).

C’est au mois de juin que les moustiques sont les plus présents au Canada. Il y en aura tout l’été, mais de moins en mois avec l’arrivée de la chaleur.
Les moustiques pondent leurs oeufs dans l’eau. C’est donc sur les rives des cours d’eau que vous en retrouverez le plus.
Ils sont aussi beaucoup plus actifs au lever et au coucher du soleil que pendant le reste de la journée.

Si vous partez en vacances au canada, suivez donc ces quelques conseils :

– Évitez les vêtements foncés, luisants ou fluos. Préférez-leur des couleurs claires, blanches ou beiges.
– Évitez les savons trop odorants, les parfums ou les lotions après-rasage. Utilisez plutôt des produits non parfumés pour votre toilette et même pour l’entretien de vos vêtements.
– Anti-moustiques à base de DEET : vendus en différentes concentrations. A noter que les produits à concentration plus faibles offrent autant de protection que ceux à protection élevée, mais la protection dure simplement moins longtemps. (utiliser généralement 30 % pour les adultes pour vous protéger environ six heures et 10 % pour une protection de trois heures). Les produits à base de DEET peuvent être utilisés sur les enfants de plus de 12 mois. Chez les enfants en général, il faut utiliser le produit le moins concentré (10 % ou moins) et ne pas dépasser trois applications par jour. N’utilisez que les produits homologués au Canada et lisez attentivement l’étiquette du produit avant l’application.
– Anti-moustiques à base de citronnelle et huile de lavande : offrent une protection contre les moustiques mais pendant moins longtemps. La citronnelle homologuée au Canada protège pendant moins d’une heure tandis que l’huile de lavande protège pendant une demi-heure ou moins. Il est déconseillé d’utiliser ce type d’insectifuge sur les enfants de moins de deux ans. Certaines personnes peuvent aussi développer des réactions allergiques après avoir utilisé un produit à base de citronnelle. Comme dans le cas des insectifuges à base de DEET, il faut lire attentivement les étiquettes de ces produits avant de les utiliser.

Mais d’où vient le mot « maringouin » ?
Il vient du « tupi-guarani », une famille de langues qui étaient présentes sur les côtes du Brésil au début du XVIe siècle. C’est via des marins normands qui participaient à l’époque à des expéditions commerciales dans cette zone que le mot « mbarigui », devenu « maringouin » en français, est arrivé dans les colonies françaises, dont la Nouvelle-France, la Louisiane, les Antilles et l’île de la Réunion. Le mot maringouin est encore utilisé régulièrement en Normandie, notamment aux alentours de Honfleur et au Canada donc.

rédigé par le .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *